Finance

Quelques conseils avant d’investir dans un FCPI en 2019

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) offrent aux épargnants la possibilité d’acquérir les parts de PME non cotées en bourse. Ce produit financier se distingue par son régime fiscal très avantageux. En effet, l’investissement en FCPI permet de bénéficier d’une déduction d’impôt sur le revenu de 18 %.

FCPI, un placement à risque ?

Considérés comme des placements risqués, les FCPI s’adressent davantage aux épargnants avertis. En effet, les investisseurs qui choisissent ce type de produit se lancent en connaissance de cause, et mettent ainsi au point diverses stratégies pour rentabiliser leur placement.

Ainsi, pour diluer les risques, ils investissent par exemple 60 % de leur capital dans des sociétés innovantes pour ensuite placer les 40 % restants dans des FCPI ou autres actions.

Aussi, les épargnants sélectionnent soigneusement les sociétés dans lesquelles ils investissent. Une approche qui permet de mieux maîtriser les risques. Les entreprises évoluant dans les secteurs prometteurs et innovants sont généralement privilégiées.

Pour assurer la rentabilité de leur placement, les investisseurs prennent également le temps de bien se renseigner sur la situation financière et l’environnement économique de l’entreprise. Les compétences et les parcours des dirigeants sont également passés au crible en plus des quelques paramètres, comme le potentiel de croissance de la société.

Comment accéder au meilleur Fonds Communs de Placement dans l’Innovation ?

Afin de bénéficier d’une défiscalisation sur le revenu des FCPI, la première condition consiste à conserver les parts souscrites pendant une période de 5 ans.

Il faut également être un contribuable français résidant en France et le capital est versé avant la fin de l’année d’exercice en cours.

Pour accéder au meilleur FCPI, faire appel aux services d’une entreprise de gestion de fonds dotée d’une solide expérience est recommandé. Il faut notamment que la société justifie de résultats concluants. À part ses compétences, la structure doit également disposer d’une expertise avérée en matière d’investissement FCPI.

FCPI 2019 : les avantages

La réduction d’impôt sur le revenu FCPI se présente sous forme d’abattement de 18 % pour un célibataire ayant investi 12 000 euros au maximum. Elle n’excédera pas ainsi les 2 160 euros. Pour un couple marié, le plafond est de 24 000 euros, ce qui revient à une réduction d’impôt maximum de 4 320 euros.

Il faut enfin noter que les plus-values des FCPI sont exonérées d’impôt sur le revenu, mais seulement soumises aux contributions sociales.

A lire aussi

Le commerce prend un virage numérique

Christophe

Qu’est-ce que le dépôt à l’épargne ?

Claude

Quelles sont les missions d’un manager de transition

Journal

Pourquoi un prêt pour voiture neuve plutôt qu’un autre ?

Ines

Faciliter le remboursement de ses dettes avec un prêt personnel

Tamby

Commencer l’année avec un rachat de crédit

Tamby