fibetm.com

Quelles aides financières pour un séjour en maison de retraite ?

La question du financement est un préalable à toute admission en maison de retraite. Un certain nombre d’aides existent pour les Français ayant des revenus modestes, mais comment y accéder ?

Combien coûte une admission en maison de retraite et quels sont les différents types de tarif ?

Une prise en charge en établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), qui est le type de structure d’accueil le plus courant en France, coûte entre 1800 et 2600 euros par mois. La moyenne se situe donc autour de 1953 euros. Cette somme représente plus du montant moyen des pensions de retraite. Il est à noter que le tarif varie en fonction du statut juridique de l’établissement qui peut être public, privé non lucratif ou privé commercial. La situation géographique de la structure, qui peut se trouver en ville ou en zone rurale, influence également le montant.

Le tarif appliqué dans une maison de retraite se décompose en trois parties. D’abord, il y a le tarif de l’hébergement qui comprend les frais d’entretien, de restauration et d’hébergement, ainsi que les animations organisées pour le bien-être des pensionnaires. Le tarif soin, qui est pris en charge par l’Assurance maladie, regroupe les soins médicaux et paramédicaux en fonction de l’état de santé du résident. Enfin, le tarif dépendance englobe les aides prodiguées à la personne dans les tâches de la vie quotidienne comme les déplacements et la toilette. Le montant de ce type de tarif est fixé en fonction de la grille Autonomie gérontologie groupe iso-ressources (AGGIR), un outil servant à évaluer le degré d’autonomie d’un individu.

Il est à noter que le prix de chaque prestation liée au tarif hébergement est librement fixé au moment de la signature du contrat, contrairement aux tarifs soins et dépendance. Ces prix varient en fonction de l’évolution des coûts de la construction, des denrées alimentaires et des services, dans la limite d’un seuil imposé tous les ans par le ministère des Economies et des Finances. Les EHPAD sont tenus d’afficher les tarifs correspondant aux prestations minimales qui doivent inclure l’accueil, la restauration, la blanchisserie, les animations et l’administration. Une caution peut aussi être demandée.

Comment financer une admission en maison de retraite ?

En France, des aides ont été mises en place pour réduire les frais que doivent régler les pensionnaires et leurs proches se trouvant dans une situation financière difficile. Il est donc important de connaître ses droits pour pouvoir en bénéficier. C’est notamment le cas dans une maison de retraite dans l’Hérault où les responsables accordent une attention particulière aux questions qu’on leur pose.

La principale aide financière ouverte aux personnes âgées est l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Cette aide permet de financer une aide humaine et technique afin de poursuivre autant que possible le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. En cas d’admission dans un EHPAD, cela permet de couvrir une partie du tarif dépendance.

Une demande d’APA est directement adressée par la maison de retraite au service d’aide sociale du Conseil général après évaluation de la situation du résident. Il est à noter que ce dernier peut aussi s’adresser lui-même au Conseil départemental ou au Centre communal d’action sociale de sa localité. Enfin, un pensionnaire qui a souscrit un contrat d’assurance dépendance peut également bénéficier d’un financement.

A lire aussi

Quelle est la durée de vie des implants dentaires ?

Ines

Le massage body-body et ses bienfaits pour la santé

sophie

Juriste en droit de la santé : un métier très convoité

sophie

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

sophie

L’huile de foie de morue pour les enfants, ses bienfaits

Claude

Maison de retraite : les proches peuvent-ils venir partager un repas ?

Claude