High tech

Que comprend une sonorisation professionnelle ?

Pour réussir la sonorisation d’un événement, il est important de choisir le matériel adéquat. Pour ce faire, bien connaître les éléments constitutifs d’une chaîne audio est un atout. Cet article se veut un guide qui présente les différents produits fréquemment utilisés dans l’univers de la sonorisation professionnelle.

La source sonore et les microphones

Que ce soit dans un contexte de location ou d’acquisition d’une sonorisation professionnelle, vous devez penser en premier à la source sonore. Il s’agit d’un élément essentiel pour envoyer de la musique. Elle est notamment constituée des instruments de musique acoustiques comme la guitare, la batterie, le piano et les percussions. Les instruments électroniques à savoir le synthétiseur, la boîte à rythmes ou encore le clavier arrangeur sont également des équipements à ne pas négliger. Il faut par ailleurs prendre en compte les lecteurs de support audio à savoir :
– Le platine vinyle ;
– Le lecteur CD ;
– Le contrôleur DJ…

En réalité, ces derniers éléments sont d’une grande utilité surtout en l’absence d’un orchestre. Les signaux acoustiques produits sont ensuite transformés en signaux électriques. L’objectif principal de cette transformation est de pouvoir amplifier lesdits signaux. Pour y arriver, on utilise les microphones professionnels. Ils peuvent être stéréo, dynamiques, numériques, à ruban, à transistor, avec fil ou sans fil, avec serre-tête ou cravate… Il est néanmoins conseillé de privilégier les modèles omnidirectionnels qui permettent de capter des sons avec la même efficacité, peu importe la direction.

La console DJ ou table de Mixage

Encore appelée console DJ, la table de mixage analogique, numérique ou amplifiée permet de mélanger les sources issues des lecteurs audio, des instruments électroniques ou celles captées par les micros. Il s’agit d’un élément incontournable en matière de sonorisation professionnelle. Elle est équipée d’une multitude de canaux d’entrée. Ces pistes permettent d’accorder à chaque matériel sa propre entrée. On peut ainsi régler pour chaque élément divers paramètres dont la balance, le volume et les fréquences de voix. En fonction de l’événement, on peut ajouter à la table de mixage des effets externes dynamiques comme les gates, les égaliseurs graphiques ou encore les compresseurs. Quant aux effets externes d’enjolivement, ils prennent en compte la réverbération, l’écho…

Le système de diffusion sonore

Avant que le système de diffusion soit servi, les processeurs de diffusion ainsi que les filtres actifs permettent d’optimiser le signal. Les amplificateurs de puissances qui sont parfois intégrés aux mélangeurs audio amplifient alors le signal assez suffisamment pour que les enceintes puissent le restituer. Les enceintes sont en réalité très importantes dans le secteur de la sonorisation professionnelle. Elles comportent des haut-parleurs qui présentent un fonctionnement inverse à celui du microphone.

De fait, ces enceintes permettent de transformer les signaux électriques qui sortent des amplificateurs en signaux acoustiques. Dans le milieu professionnel, on a le choix entre une enceinte passive avec des haut-parleurs réglables ou une enceinte auto-amplifiée. Cette dernière est aussi pratique que facile à prendre en main, mais elle est moins puissante que l’enceinte passive. Tous les équipements sus-cités sont enfin reliés avec des câbles de tous types (câbles pour enceintes, câbles numériques, câbles de modulation…).

On retient qu’une sonorisation professionnelle comprend principalement les éléments de la source sonore, les microphones, la table de mixage et les équipements du système de diffusion sonore. Pour obtenir une installation de qualité, on relie tous ces éléments les uns aux autres grâce à des câbles spécifiques.

Related posts

Comment faire un partage de fichier gratuit ?

Ines

Tablette Apple : Les iPad valent-ils leur prix ?

Laurent

PlayStation 5 : ce que l’on sait déjà sur la nouvelle console de SONY

Laurent

Leave a Comment