Emploi & Formation

Paris : les merveilles de la pâtisserie

Qui ne connaît pas Paris ? La ville de la lumière, du shopping, de l’amour, mais c’est aussi la ville du raffinement en matière culinaire. Qui dit gâteries dit mets savoureux, plats complexes, repas délicieux et la célèbre pâtisserie française. Certes, les prestigieuses écoles de pâtisserie ne manquent pas à Paris. D’ailleurs, certains établissements travaillent avec des écoles d’arts pour un meilleur  perfectionnement. Cet article permettra de connaître les informations importantes concernant l’école de pâtisserie en région parisienne.

Les formations requises

Acquérir des connaissances professionnelles de courte durée est possible. Les formations permettent d’obtenir différents diplômes comme : le CAP pâtisserie, le CAP pâtisserie en apprentissage, le bac pro pâtisserie, le BTM pâtisserie ou brevet technique des métiers et la formation professionnelle pâtisserie. Ces cours sont, en effet, suivis en alternance et permettent d’obtenir un diplôme de fin d’études.

Les écoles de pâtisserie, que ce soit à Paris ou ailleurs, ont les mêmes modes d’intégration classique. Autrement dit, le dossier du candidat est examiné minutieusement et s’il est reçu, il passera un entretien pour définir sa motivation.

Les matières à étudier

Les études en pâtisserie sont parfois difficiles puisque les apprentis doivent maîtriser plusieurs matières. En effet, la manipulation des produits comestibles en est la base. Les matières les plus évidentes sont les sciences appliquées et les sciences diététiques, les règles d’hygiène, la valorisation et la conservation des produits. D’autres cours sont beaucoup plus techniques comme la gestion des stocks, la maîtrise de la chaîne du froid, la vente des produits et les travaux pratiques.

Les frais de scolarité

La tenue et les matériels professionnels sont à la charge de l’apprenti pâtissier. Ce dernier est exempt des frais d’inscription, car ce sont des cours en alternance. Les étudiants sont rémunérés selon le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Les opportunités qui s’offrent aux apprentis

De nombreux débouchés s’offrent aux diplômés surtout dans la capitale française. L’étudiant fraîchement diplômé peut soit continuer ses études pour obtenir un autre CAP, un bac pro pâtisserie, une MC ou Mention Complémentaire. Soit il choisi de se mettre dans le bain et trouver directement un travail afin de mettre en pratique ses acquis.

Parmi les opportunités, plusieurs postes sont à pourvoir puisque le domaine de l’hôtellerie-restauration est vaste. Les sortants peuvent se spécialiser dans la pâtisserie, chocolaterie, boulangerie, charcuterie ou la restauration.

Related posts

Un carnet de liaison entre vous et l’école

Journal

Choisir la formation par alternance pour trouver son futur métier

Journal

Création d’entreprise : tout comprendre sur l’annonce légale

Journal

Leave a Comment