fibetm.com

Livret A : Les départements français qui épargnent le plus

Livret A

À l’époque où l’on mettait son argent sous le matelas, on était sûrs de pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Maintenant qu’il est à la banque, on est aussi sereins, et en plus on risque la mauvaise nouvelle d’en retrouver plus que ce que l’on a mis. Mais les dépôts sont inégaux de région en région, dans l’hexagone. Tour d’horizon des Français qui épargnent le plus.

Le bon côté de la pandémie

Ce satané Covid nous empêche de vivre comme on l’entend, de profiter des nôtres et de la vie. Mais si l’on regarde du côté plein du verre, on constate qu’il y a aussi quelques intérêts… financiers ! En effet, ce sont près de 111 milliards d’euros qui ont été épargnés en 2020.

Si l’on peut compléter son pécule en allant faire un tour sur un site de casino français en ligne, l’épargne est déjà belle. Les vagues de contamination et confinements successifs ont eu raison des voyages, des vacances et des week-ends entre amis ou en famille. Même s’il y a eu une fenêtre lors de l’été 2020, des économies ont été faites, surtout chez Monsieur Livret A !

Il a enregistré une collecte nette de 26,1 milliards d’euros à lui seul en 2020, contre 14,5 milliards en 2019. Mais cette épargne n’est pas égale sur tout le territoire, comme le précise la Banque de France. En effet, les régions qui résistent encore et toujours aux dépenses se démarquent et épargnent, pour s’épargner des lendemains plus durs, sans doute.

Les Français qui épargnent

Au petit jeu de l’épargnant, des départements se démarquent en avoisinant une augmentation d’environ 50%. Il s’agit du Lot, de l’Aveyron et du Tarn-et-Garonne, tous trois situés en Occitanie. Du côté des épargnants « moyens », Paris, la Lozère et les Hauts-de-Seine suivent ce beau monde en file indienne.

Pour les encours, à proprement parler, la moyenne nationale est de 5500 euros, quand on atteint la moyenne de 7000 euros pour les départements les plus « riches » et 3400 euros pour les « mauvais élèves ». Les départements qui ferment la marche, avec le moins d’économies, sont l’Aisne et la Seine-Saint-Denis. De belles économies en perspective, pour la plupart des Français qui attendent sagement des lendemains meilleurs pour certainement dilapider une partie de leurs deniers et profiter de la vie, tout simplement.

A lire aussi

Qu’est-ce qu’un conseiller en investissement immobilier ?

Journal

Gestion association : comment collecter des dons en toute sécurité ?

Laurent

Le commerce prend un virage numérique

Christophe

Pourquoi un prêt pour voiture neuve plutôt qu’un autre ?

Ines

Qu’est-ce que le dépôt à l’épargne ?

Claude

Faciliter le remboursement de ses dettes avec un prêt personnel

Tamby