Maison & Déco

La fabrication d’un panneau de bamboo

Le bamboo est une plante, et non un arbre, qui nous provient de Chine. Celui-ci peut être utilisé ou transformé en fonction des besoins de la population. Il en est ainsi de la transformation de la plante en un panneau de bamboo. Mais comment se déroule cette transformation ? Voici les étapes de fabrication.

La récolte

Pour commencer, il faut penser à récolter le bamboo. En effet, il faut bon nombre de bamboo pour construire un panneau de bamboo. Mieux vaut cueillir uniquement les cannes de bamboos vieux, car ils sont plus résistants. C’est-à-dire que les sélections portent sur les bamboos ayant 3 à 5 ans. Dans ce cas, l’on va dans la forêt pour aller couper des plantes. La plupart des fabricants qui ne possèdent pas des plantes de bamboo dans sa ville importent depuis la Chine. La question se pose alors de savoir si la récolte des bamboos n’est pas considérée comme un danger pour l’environnement. De plus, cela ne va-t-il pas causer la disparition de cette espèce dans la nature ? Soyez sans crainte face à ces questions. La récolte reste sans danger tant pour l’environnement que pour la préservation des bamboos. Cette plante pousse bien plus vite que les autres plantes qu’elle est devenue un matériau écologique par excellence.

Le découpage

L’étape suivante consiste à découper la plante d’une manière bien précise. Il s’agit ici de prendre la canne de bamboo à l’état brut et de la couper dans le sens de la longueur. C’est plus pratique, car il est plus facile ainsi d’obtenir des lamelles de bamboo. Par la suite, on retire l’écorce verte et toute la membrane qui se retrouvent à l’intérieur. Les lamelles obtenues vont être bien taillées en vue de ne produire que des lamelles calibrées. Ces matériaux vont subir un tri avant de fabriquer un panneau bamboo. Ce tri se fait en fonction de leur épaisseur, de leur longueur et de leur teinte. Il est à savoir que la couleur naturelle est ivoire. Mais il est possible de teindre les lamelles afin d’obtenir d’autres effets grâce à un passage dans un four autoclave. Il en est ainsi de la couleur brune foncée comme du chocolat ou du caramel.

Le montage

Avant le montage,il faut sécher les lamelles découpées et triées. Il faut éviter d’employer des bamboos humides. Ces lamelles vont également être traitées contre les insectes et les champignons. Une fois sèche, il est possible de passer au montage des lamelles qui sont taillées de la même façon. Pour construire un panneau bamboo, les lamelles vont être collées entre elles à haute pression et à haute température avec une colle aux normes E1.Il existe deux manières bien différentes pour assembler les panneaux. D’un côté, le pressage horizontal. Il consiste à disposer les lamelles horizontalement. On met de la colle sur la face des lamelles la plus large pour donner des lignes larges et des nœuds apparents. De l’autre côté, le pressage vertical qui consiste à disposer les lamelles verticalement. Une colle se fait sur la tranche pour obtenir peu de visibilité des nœuds et des lignes.

 

Related posts

Pourquoi ma facture d’électricité est-elle si élevée?

Claude

Cambriolages : comment éviter de se faire voler ses bijoux chez soi ?

Laurent

Louer un camion de déménagement

Ines

Leave a Comment