fibetm.com

La condensation du double vitrage

Afin de donner un sens à cette partie du double vitrage  qui est très souvent mise à l’écart dans différents sujets concernant le double vitrage, pourtant il s’agit d’un fait important qu’on ne devrait pas négliger  car c’est de lui que nous connaissons toutes les difficultés concernant la détérioration des cadres de nos fenêtres, l’humidité dans la maison, des dégâts matériels causés par des moisissures, et une consommation importante d’énergie. Il s’agit de la condensation, en ce qui concerne le travail que nous élaborons à propos  nous nous focaliserons plus sur ses effets sur le double vitrage, et pour ouvrir la discussion sur ce thème il faut connaître en quoi consiste la condensation avec  vitrier brunoy.

 C’est quoi la condensation ?

Le phénomène de  condensation est causé par une accumulation importante de vapeur  d’eau sous forme liquide sur des surfaces relativement froides comme le verre.

Comment se produit le phénomène de condensation ?

Pour comprendre ce phénomène  il faut retenir que : L’air est constitué généralement de vapeur d’eau, la vapeur de l’eau est en quelque sorte l’eau à l’état gazeux  fait de  petites molécules d’eaux contenues dans l’air chaud, lorsque les molécules sont éloignées les unes des autres elles favorisent une accumulation importante de vapeur d’eau et quand l’air  chaud se refroidit , les molécules se rapprochent et elles forment ainsi les fines gouttelettes se trouvant dans la vapeur. À une certaine température, appelée le point de rosée les gouttelettes d’eau vont  fusionner ensemble pour former un liquide visible au cours d’un processus appelé la condensation.  Tout en évoluant dans nos travaux nous allons étendre cette étude sur le double vitrage avec vitrier brunoy.

La condensation dans le double vitrage

Dans le double vitrage, le gaz dont l’argon est emprisonné au milieu de deux plaques de verre et joue le rôle d’isolant pour éviter tout échange de température de la maison avec l’extérieur et de maintenir la température interne constante. Dans la construction des fenêtres certaines  sont équipées d’une mince couche, un espace qui favorise un gain de chaleur à travers la fenêtre. Et Lorsque les fenêtre sont l’air d’être embuées ou floues, cela veut dire que le joint d’étanchéité qui protège la fenêtre n’est plus efficace. D’où la détérioration des fenêtres à double vitrage.

La détérioration des fenêtres à double vitrage

Les fenêtres à double vitrage ont l’air d’être stables  en raisons du rôle qu’elles jouent dans l’isolation thermique et acoustique de la maison.   en réalité elles subissent des mutations quotidiennes d’expansion et de contraction causé par la chaleur du soleil.  Lorsque les rayons du soleil chauffent l’espace qui existe  entre les vitres, les gaz  se réchauffent puis se dilate entraînant ainsi l’augmentation  de la pression dans l’espace entre les vitres.  En absence du soleil dont La nuit, la fenêtre se refroidit et l’espace entre les vitres se contracte Ce mouvement le pompage thermique.

Avec le temps, le joint d’étanchéité va connaître des problèmes causés par des variations constantes de pression dues au pompage thermique. de petites fractures vont se développer dans le joint qui vont progressivement croître, ce qui permettra à des quantités d’air de plus en plus importantes de s’infiltrer et de  quitter  l’espace se trouvant entre les vitres. Généralement ce sont les fenêtres qui sont situées du côté ensoleillé de la maison qui connaissent ce genre de situation, parfois lorsque les joints d’étanchéité de la fenêtre ont été fabriqués avec des lacunes il peuvent être à l’origine de la détérioration de vos fenêtres tout en favorisant le phénomène de condensation de votre double vitrage.

 

 

 

A lire aussi

Limiter les risques des fuites des installations de plomberie

Ines

Conseils pour bien investir dans l’immobilier

Laurent

L’usage de la bûche longue durée

sophie

Quelle hauteur pour un mitigeur de douche ?

Ines

Toutes les informations nécessaires à savoir sur l’isolation des combles

Ines

ICPE Normandie : les normes et règlementations incendie à respecter

sophie