fibetm.com

Installer une fosse septique : les points à prendre en compte

Une fosse septique est un élément faisant partie d’une installation d’assainissement non collectif. Elle a pour fonction de recevoir les eaux-vannes sanitaires et ménagères. On peut aussi l’appeler fosse toute eau. Elle est munie d’un bac dégraisseur avec un volume minimal de 200 litres ou de 500 litres.

L’installation d’une fosse septique

Lorsqu’on souhaite installer une fosse septique, la première chose à faire de choisir parmi les nombreux modèles sur le marché à savoir classiques ou toutes eaux. Les premières sont anciennes et équipent encore certaines habitations qui ne sont pas raccordées au réseau de tout à l’égout. Quant aux secondes, elles assurent la fonction de prétraitement de l’ensemble des eaux usées de la maison.

Ensuite, il faut savoir bien choisir son emplacement. Sa distance minimale avec l’habitation doit être de 5 m minimum, avec les arbres ou arbustes de 3 m minimum, avec les limites de propriété à 3 m minimum et avec les puits, sources, captages destinés à l’alimentation humaine à 35 m minimum. Après, la fosse doit être située hors des zones destinées à la circulation et au stationnement des véhicules. En outre, il faut savoir que ce type de travail nécessite le savoir-faire des professionnels sur le site http://plombier.tarif.pro/ . Il faudrait faire une estimation des dimensions de la fosse septique, une opération de creusement et coffrage, une ventilation de la fosse septique et une pompe de relevage des eaux usées.

Norme et règlementation de l’installation d’une fosse septique

Pour bien fonctionner, l’installation d’une fosse septique est soumise à des normes précises. En ce qui concerne la mise en place du cadre de gestion, elle doit être réalisée par la municipalité afin de garantir l’entretien, favoriser sa pérennité et surtout respecter l’environnement. Les cas de vidanges illégaux de boues de fosses septiques dans la nature ou dans les réseaux d’égouts communaux doivent être esquivés par un suivi de la vidange des fosses et de la disposition des boues dans des lieux autorisés par la Loi.

Pour normaliser une fosse septique, il faut se rendre à la SPANC pour diagnostiquer l’état des fosses et ses quantités de stockage. SPANC ou le Service Public d’Assainissement Non Collectif est un institut qui se charge des services d’assainissement. Pour l’installation et l’entretien d’une fosse septique, il est conseillé de demander l’avis de cet institut surtout pour toute demande de permis de construire ou d’aménagement.

Tout ce qui concerne la conformité d’une fosse septique

Pour éviter les problèmes sur la fosse septique, il faut qu’elle soit conforme à la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006. Dans celle-ci, il existe des obligations que chaque propriétaire doit suivre. La fosse septique doit par exemple être dans une bonne condition pour éviter le débordement et la pollution. La SPANC effectue chaque année un contrôle de l’état d’une fosse septique dans une habitation. Si le dispositif n’est pas dans une bonne condition, cet organisme vous sanctionne par une amende. Ainsi, il vaut mieux mettre à la norme votre fosse septique pour que vous soyez rassuré de votre assainissement et pour éviter les problèmes administratifs.

 

A lire aussi

Comment choisir les bons outils d’élagage et comment les entretenir

Tamby

Trouvez un plombier efficace rapidement dans le 95

Journal

Les améliorations possibles pour faire une réparation véranda

Laurent

Maison ancienne : 5 conseils pour une rénovation simple et efficace

Tamby

Comment choisir le bon store pour transformer une pièce

administrateur

L’usage de la bûche longue durée

sophie