Economie & Entreprise

Les étapes clés pour créer sa boulangerie

Les étapes clés pour créer sa boulangerie
Votez pour cet article

Créer sa boulangerie : c’est autant un métier et un savoir-faire qu’une véritable entreprise. La France compte actuellement quelque 32 000 entreprises de boulangerie-pâtisserie. L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) assure que chaque année, ce secteur professionnel florissant génère un chiffre d’affaires de plus de 11 millions d’euros. Pour se lancer dans cette activité dont le chiffre d’affaires moyen par entreprise est estimé à 273 000 euros hors taxe, l’artisan boulanger doit retrousser ses manches.

La boulangerie, un secteur important de l’économie française

En termes de formation pour devenir boulanger pâtissier, l’obtention du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) de boulanger pâtissier est une étape importante pour démarrer une activité sérieuse et/ou assurer sa reconversion professionnelle. Le CAP peut se compléter par une mention complémentaire boulangerie spécialisée ou pâtisserie boulangère, d’un baccalauréat professionnel boulanger et pâtissier. Enfin, il y a le brevet professionnel boulanger, diplôme qui sanctionne deux ans de formation pour maîtriser les bases et informations utiles et créer sa propre boulangerie et pâtisserie et devenir son propre patron.

Se fournir en matériels professionnels de boulangerie

Mais devenir artisan-boulanger, c’est aussi se préparer sur l’aspect matériel de son entreprise. Pour offrir la meilleure qualité de produits, le boulanger doit s’équiper de machines et outils professionnels. En atelier, ce sont les fours à pain, la façonneuse, la diviseuse pétrin, l’armoire à levain, le réfrigérateur et chambre froide, chambre de fermentation. En magasin, ce sont des vitrines et armoires réfrigérées, des tours à gâteaux, des étagères à pains, des présentoirs rétroéclairés, un comptoir, une caisse enregistreuse, des mobiliers d’accueil, des détails de décoration et d’aménagement logistique. Pour s’équiper de matériels professionnels et modernes, il est important de bien définir les produits phares et l’agencement des lieux.

Une équipe de boulangers bien préparée

Enfin, le boulanger-pâtissier doit s’entourer d’une équipe dynamique, recrutée avec minutie car une boulangerie demande des employés motivés et professionnels. L’expérience des professionnels du métier démontre en effet que se lancer dans l’aventure de la boulangerie en solitaire est assez risqué. Ouvrier boulanger et ouvrier pâtissier, personnel de vente et apprenti : le gérant doit définir les postes à pourvoir de manière à budgétiser correctement son investissement. En effet, créer sa boulangerie, c’est investir sur le long terme. Le projet doit être viable et fiable, validé par une sérieuse étude de marché et un business plan : l’on peut bénéficier d’une aide professionnelle auprès de la Chambre des Métiers.

Related posts

Pourquoi ouvrir une boulangerie dans l’Ain ?

Termes spécifiques relatifs aux ressources humaines et jargon à connaître

Devenir apprenti quelles conséquences pour moi

Leave a Comment