Immobilier

Crédit immobilier : la tendance des taux en 2019

crédit
Votez pour cet article

Depuis quelques années, l’évolution globale des taux de crédits immobiliers en France est orientée à la baisse. Cette baisse est même particulièrement excessive durant les trois dernières années. Après une remontée des taux qui a provoqué la crise économique et financière de 2008, on a vu une diminution impressionnante des taux bancaires, surtout ceux des prêts immobiliers. Mais qu’en sera-t-il pour 2019 ? Pour répondre à la question, focus sur l’évolution des taux et sur la tendance en 2019.

2016 : l’année record pour les taux de crédit immobilier

L’année 2016 constitue l’année record en termes de crédits immobiliers avec 251 milliards d’euros accordés. Ce chiffre dynamique, porté par plusieurs renégociations de prêts est dû aux taux d’intérêt extrêmement bas qui ont permis de réaliser des projets immobiliers jusqu’alors inenvisageables. Ils ont en outre redonné du pouvoir d’achat à nombreux ménages ayant un faible revenu.

Les taux en moyenne les plus bas de 1,31 % de novembre 2016 a profité à de nombreux foyers, primo-accédants ou investisseurs souhaitant enrichir leur patrimoine immobilier. En 2016, la simulation de crédit immobilier a enregistré des taux moyens de 1,34 %, laissant présager une remontée pour l’année 2017.

Des taux d’intérêt toujours bas en 2017

Comme on pouvait se l’attendre, les taux moyens en 2017 ont fait état d’une légère augmentation par rapport à ceux observés en 2016. Cependant, force est de constater que la tendance était encore à la baisse. Les taux moyens enregistrés étaient de 1,43 %, ce qui était encore très bas par rapport à ceux des années précédant 2016. Cependant, cette remontée des taux n’a pas eu d’impact sur la dynamique du marché de l’immobilier.

En effet, on a pu constater que dans certaines grandes villes, les prix ont commencé à grimper. La hausse des taux n’a pas arrangé les choses, que ce soit pour les ménages en quête d’acquisition immobilière que pour les établissements financiers. Cette tendance a été maintenue jusqu’à la fin de l’année. C’est également dans ce contexte que l’année 2018 a démarré.

2018, des taux stables tout au long de l’année

Après la légère hausse des taux d’intérêt du crédit immobilier de 2017, on a pu observer une tendance plus stable pour l’année 2018. Les taux moyens enregistrés en novembre 2018 étaient de 1,44 %. Ces taux ont été stables tout au long de l’année pour se relever légèrement vers novembre et décembre.

Malgré les tensions récentes, on a pu voir que les établissements bancaires n’ont pas renouvelé leurs offres commerciales, comme on a l’habitude de l’observer à l’approche de l’hiver. Les foyers ont donc pu profiter de conditions toujours attractives pour la souscription de leur prêt immobilier. D’une manière générale, le taux appliqué pour financer un achat immobilier dans le neuf était de 1,48 %. Pour l’acquisition d’un bien dans l’ancien, il faut compter un taux moyen de 1,46 %.

Pas de remontée fulgurante des taux d’intérêt prévue en 2019

Cette tendance à la baisse des taux d’intérêt du crédit immobilier est une véritable aubaine pour les ménages modestes souhaitant accéder à la propriété. Effectivement, entre septembre 2017 et septembre 2018, la part des accédants avec un faible revenu a augmenté de manière significative. Il faut toutefois savoir qu’après des taux stables durant l’année 2018, les emprunteurs doivent s’attendre à une remontée des taux pour 2019. Néanmoins, les experts estiment que la moyenne annuelle pour 2019 ne devrait pas excéder 1,9 voire 2 %.

Related posts

Côte d’Azur : un fort potentiel pour l’immobilier neuf

sophie

Acheter dans le neuf : quels sont les pièges à éviter ?

Journal

Immobilier neuf et défiscalisation

Claude

Leave a Comment