Santé

Cigarette électronique : bien choisir pour vapoter sainement

Cigarette électronique : bien choisir pour vapoter sainement
3.5 (70%) 2 vote[s]

La cigarette électronique a réussi à détrôner la cigarette conventionnelle et ce, parce qu’en plus de donner le même plaisir que celui fourni par la clope, elle s’avère aussi plus saine. Attention toutefois, un mauvais choix peut nuire à votre santé sans compter une mauvaise manipulation de l’appareil. Pour faire le bon choix, voici quelques conseils à retenir.

S’adresser à une boutique spécialisée

Avant d’acheter une cigarette électronique en ligne, il faut essayer de trouver une enseigne spécialisée et connue.

Cela est très important, car ne pouvant directement voir le produit et le toucher, vous ne pouvez que vous fier aux avis de vos conseillers en ligne. Ainsi, si vous vous adressez à un site qui bénéficie d’une bonne notoriété auprès de la communauté virtuelle, vous avez l’assurance d’obtenir un produit de qualité et un e-liquide ne contenant pas de produits toxiques.

Le premier bon réflexe à avoir est donc de vous renseigner sur les forums et sur les réseaux sociaux afin d’avoir quelques témoignages d’acheteurs satisfaits de leur achat.

Comparer les offres proposées

Quand vous avez trouvé le site le plus fiable, pensez à consulter son catalogue et son blog. Le catalogue vous fera découvrir les différents modèles en stock tandis que le blog vous donnera de plus amples informations sur lesdits modèles proposés et le monde global de la vape.

C’est sur le blog du site que vous trouverez des guides détaillés, mais vous pouvez également vous adresser aux conseillers du site en cas de doute ou d’hésitation.

Par ailleurs, en comparant les différentes cigarettes électroniques que l’on vous propose, vous trouverez le modèle qui répond le plus possible à vos attentes. Il faut souligner que tous les vapoteurs n’ont pas le même profil puisqu’il y a les petits vapoteurs, les vapoteurs moyens et les gros vapoteurs. Rien que le critère profil vous orientera vers l’e-cigarette qu’il vous faut.

S’informer sur les différents composants de la cigarette électronique

On sait déjà que la cigarette électronique produit de la vapeur aromatisée qui peut contenir de la nicotine ou non. On sait aussi que le dispositif se compose de différents éléments lesquels peuvent être choisis séparément en fonction des envies. On parle dans ce cas-là de modèles reconstructibles. Si vous êtes bricoleur et que vous êtes adepte d’une vape personnalisée, ces modèles-là sont faits pour vous, mais tâchez de vous renseigner sur leur rôle, la qualité de chaque pièce et leur compatibilité avant de vous y mettre.

Pour ceux qui n’ont pas le temps ou la patience de personnaliser leur appareil, mieux vaut s’orienter vers les kits prêts à l’emploi dont certains ont spécialement été pensés pour les débutants.

Bien choisir pour mieux vapoter

La cigarette électronique est plus saine que la cigarette traditionnelle et la chaufferette. Il convient toutefois de respecter quelques impératifs pour écarter tous les risques. Parmi elles, on cite :

  • la qualité du dispositif : avec la nette progression que connaît l’e-cigarette, des modèles de faible qualité et à prix cassés ont atterri sur le marché. Il faut rester prudent à l’égard de tels produits surtout s’ils sont non traçables et ne portent pas des étiquettes correctes. En règle générale, l’étiquette doit afficher la marque, la provenance, la puissance, l’autonomie, … du produit. En l’absence d’étiquette, mieux vaut passer son tour, car vous vous exposez à divers risques comme l’explosion du dispositif ou des substances nocives utilisées dans sa conception.
  • la transparence quant aux composants de l’e-liquide : la base principale des e-liquides est soit le glycérol soit la glycérine végétale soit un mélange des deux. Dans les trois cas, ces substances sont non dangereuses pour l’organisme. Pour composer une formule complète, on y ajoute ensuite de l’eau, des arômes et éventuellement une petite dose de nicotine. Si à part ces composants, vous trouvez autre chose d’inscrite sur l’étiquette, renseignez-vous sur le produit en cause, car il arrive que certaines formules incorporent d’autres huiles toxiques au cours du vapotage. La présence d’alcool est tolérée à condition que celui-ci ne dépasse pas les 1%. Et bien sûr, en l’absence d’étiquette, on n’achète pas.
  • la température de chauffe : si la cigarette électronique a été jugée saine c’est parce qu’elle ne nécessite pas de combustion. C’est effectivement la combustion qui entraîne la production de goudron, de monoxyde de carbone et de particules fines chez la cigarette classique. La température de combustion tourne autour de 850°C. En choisissant votre cigarette électronique, il faut se renseigner sur la température de chauffe. Si le dispositif peut avoisiner la température de combustion, c’est qu’il n’est pas sain puisque même sans combustion, l’e-liquide peut générer du goudron et des particules fines s’il est chauffé à une trop haute température. On conseille souvent de rester autour de 300°C en matière d’e-cigarette. Opter pour un appareil proposant la fonctionnalité contrôle de température serait un plus.

Related posts

Le massage body-body et ses bienfaits pour la santé

sophie

La cryolipolyse : la nouvelle tendance qui fait fureur !

sophie

Juriste en droit de la santé : un métier très convoité

sophie

Leave a Comment