fibetm.com

Choisir la formation par alternance pour trouver son futur métier

Avec les restructurations, les coupes budgétaires et les multiples changements dans le monde du travail, c’est désormais l’expérience professionnelle qui est privilégiée bien plus que le cursus scolaire. Voilà pourquoi, la formation par alternance a désormais toutes ses chances de séduire les entreprises, mais également les étudiants.  

Les points forts de l’alternance 

Pendant longtemps, la formation par alternance était le parent pauvre du cursus scolaire. Par rapport à des études dites « plus traditionnelles », elle ne semblait pas offrir de qualifications spécifiques et privilégiait des métiers parfois ingrats. Mais désormais, elle revient sur le devant de la scène et offre de nombreux avantages. Le premier point fort de l’alternance, c’est évidemment l’expérience professionnelle. En effet, l’étudiant alternera entre pratique et théorie de manière à immédiatement se rendre compte de l’impact de ses connaissances sur le terrain. Du côté de l’entreprise, c’est la chance de pouvoir former du personnel qualifié et d’établir un lien de confiance durable. Par ailleurs, c’est une formation qui est entièrement prise en charge par la société. Il n’y aura donc absolument aucuns frais de scolarité à débourser pour l’élève, hormis transport et logement. 

Le double statut de l’élève 

En choisissant la formation par alternance, l’élève disposera d’un double statut. Le premier, c’est celui du salarié. Il bénéficiera donc de nombreux avantages, comme celui de percevoir son premier salaire mais également des congés payés. Un bon moyen d’obtenir directement le fruit de son travail et de rester motivé durant tout le long de son cursus scolaire. Par ailleurs, et en fonction de l’entreprise, il pourra prétendre à une mutuelle, des tickets restaurant et également des primes. À côté du statut de salarié, vient également s’ajouter le statut d’étudiant qui lui fera profiter de tarifs préférentiels sur les transports, les entrées de cinéma et des restaurants. Par ailleurs, en se formant à son futur métier, il pourra d’ores et déjà acquérir toute la maturité et l’expérience nécessaire pour l’intégrer à son CV. Or aujourd’hui, c’est exactement ce que les entreprises recherchent.

Des métiers dans des secteurs porteurs

Grâce au Centre de Formation et d’Apprentissage, l’élève sera directement mis en relation avec des entreprises qui cherchent à recruter. Et contrairement aux idées reçues, ce sont bien souvent des métiers porteurs et qui offrent aujourd’hui de nombreux postes. C’est par exemple le cas de la Poste qui au fur et à mesure des années, a su se diversifier. Aujourd’hui, elle touche à différents secteurs comme la banque, la vente ou encore l’assurance. C’est ainsi qu’elle propose de délivrer des contrats en alternance dans les secteurs suivants : responsable performance industrielle et innovation, responsable du développement commercial, expert/e en ingénierie patrimoniale ou encore, master management et contrôle de gestion. En plus d’une expérience professionnelle, les étudiants auront donc la chance d’être formés sur des secteurs porteurs et pourront même justifier d’un diplôme identique à une formation initiale. Grâce à un accompagnement personnalisé et un suivi constant, ils seront soutenus tout au long de leur cursus et formés à répondre aux attentes de l’entreprise qui sera susceptible de les employer.

A lire aussi

La méthode Montessori: de quoi s’agit-il?

Miss Chiquita

Trouver une résidence étudiante à Nantes

Journal

Quelles perspectives avec un DEC ?

Claude

Le cabinet de recrutement : solution efficace pour sélectionner le bon candidat

Ines

Evolution de carrière, comment y parvenir ?

Claude

Séjourner dans un pays étranger pour y apprendre la langue ou se perfectionner

sophie