fibetm.com

Acquérir le bien immobilier de ses rêves : comment s’y prendre ?

Vous avez marre de payer chaque mois un loyer ! Vous prévoyez de devenir propriétaire d’une maison prestigieuse ! L’appartement que vous occupez actuellement n’est plus assez grand pour votre famille et vous ! Vous avez comme projet d’acheter un logement moins grand que celui où vous vivez présentement ! Si vous vous retrouvez dans ces situations, voici toutes les étapes décisives à suivre pour enfin accomplir votre rêve sans vous casser la tête.

Effectuer des recherches approfondies sur internet

Devenir propriétaire d’un bien immobilier n’est pas une décision à prendre à la légère. Contrairement à l’achat d’une chaussure ou d’un vêtement, celui qui achète une maison ne dispose pas de la possibilité d’effectuer un essai avant de signer le contrat. Il est alors important de choisir avec minutie le type de maison qui répond à ses divers besoins. La première des étapes à suivre consiste à effectuer des recherches sur internet afin de découvrir les diverses possibilités qui s’offrent à vous.

Toutefois, la réussite de cette prospection en ligne est subordonnée à certaines conditions. L’une d’elles est liée à l’état de la connexion internet. En effet, lorsque cette dernière ne s’accompagne pas d’un haut débit et n’est pas de bonne qualité, il est difficile de bien voir les images des maisons fournies. Conséquence, vous n’aurez pas eu la patience nécessaire pour tout parcourir.

Grâce aux avancées technologiques, il est devenu possible de multiplier ses recherches en accédant à internet pas cher. Concrètement, il s’agit de se procurer un box internet ultra performant afin de naviguer sans difficulté sur les sites de services immobiliers.

Élaborer un projet de recherche de la maison idéale

Après avoir effectué des recherches sur le web, l’étape suivante consiste à établir le projet d’étude du bien immobilier.

En premier lieu, il convient de réaliser un état des lieux. Cet état des lieux doit pouvoir répondre à un certain nombre de questions. Quelle sera la situation géographique du bien immobilier que vous souhaitez acheter ? Quel type de bien désirez-vous ? À combien s’élève une maison dans cette région ? Il est important de trouver des réponses exactes et concises à ces diverses interrogations, car elles vont déterminer la suite du processus.

En second lieu, il est indispensable de savoir sans l’ombre d’un doute la raison pour laquelle vous avez besoin d’acquérir cet habitat. Lorsque vous avez une vision exacte du but, vous vous donnez la possibilité de prévoir en conséquence un budget. Ainsi, plus votre projet se révèlera d’envergure importante et plus vos prévisions budgétaires devront s’avérer conséquentes.

Connaître le type d’achat immobilier à effectuer


La détermination des caractéristiques du bien immobilier dans lequel vous désirez investir se révèle essentielle pour la suite. En effet, il existe une diversité de logements. Parmi ceux-ci, chaque type de logement correspond à des besoins précis.

La résidence principale est celle qui représente votre lieu de domicile effectif et celui de votre famille. Pour cela, il est crucial d’effectuer un bon choix. Il doit idéalement s’agir d’une région facile d’accès pour couvrir les besoins quotidiens comme le transport, le lieu de travail, l’école, les lieux où s’approvisionner en nourritures…

La résidence secondaire quant à elle requiert un financement moins important, puisque vous n’allez pas y résider à plein temps. L’engagement financier se révèle moins rude, car il est question dans ce cas d’un lieu de repos où vous passerez généralement vos congés ou vacances.

S’agissant de l’investissement locatif, il vise à faire du profit sur un bien qui vous appartient. Il apparait rentable en ce sens que la mise en location d’un appartement, d’un fonds de commerce, d’un parking, d’une maison ou d’un local commercial génère des revenus considérables.

La dernière catégorie est la location saisonnière. En l’état, elle est considérée comme un investissement locatif parce que le propriétaire loue sa résidence principale ou secondaire pour un temps déterminé. Il a pour but de compléter les revenus du propriétaire. De plus, ce type d’investissement permet de maintenir les lieux en bon état et de surtout les tenir éloignés des cambrioleurs.

Budgétiser son projet d’acheter une maison

Pour éviter d’aller dans tous les sens, il est nécessaire de prévoir en amont un budget. La concrétisation de cette étape passe par les simulations financières. Celles-ci permettent à tout futur propriétaire de prévoir ses dépenses et de ne surtout pas les excéder. La prévision budgétaire comprend notamment :

  • Le prix d’achat du bien immobilier ;
  • Les frais d’intermédiaires immobiliers ;
  • Le financement des travaux de rénovation (pour toute maison déjà habitée) ;
  • L’acquittement des droits de mutation dont le montant dépend de l’état neuf (2 à 3,5 %) ou ancien (7 à 8 %) du bien ;
  • Les frais à payer pour les formalités administratives et légales ;
  • Les honoraires du notaire intervenu dans le processus de vente.

S’il s’avère que la totalité de ces frais dépasse largement les épargnes faites, l’occasion de se tourner vers un crédit immobilier est offerte. Cette solution vous offre la possibilité d’obtenir auprès de votre banquier le complément nécessaire pour couvrir l’acquisition du bien immobilier.

Le prêt immobilier est accordé en fonction de votre situation. Cette dernière est déterminée selon un certain nombre de critères cumulatifs. Le premier est attaché au profil de l’emprunteur et à sa capacité d’emprunter. Il est également important que vos situations professionnelle et financière soient stables. En plus de ces exigences, il est indispensable que vos antécédents de santé ne soient pas graves au point de vous rendre incapable de vous acquitter du crédit dans les délais prévus.

Si ces conditions sont remplies, la banque peut accepter que les différents travaux soient chiffrés dans le prêt contracté pour l’achat immobilier.

Définir la localisation du bien immobilier

Plusieurs options se présentent à vous en fonction de vos besoins. Tout d’abord, il faut déterminer avec précision la zone dans laquelle vous souhaitez que votre logement soit situé. Effectuer ce choix se révèle nécessaire pour connaître le prix minimal et maximal des maisons qui y sont construites afin de les adapter à vos nécessités.

Si vous préférez la tranquillité et la quiétude que la campagne offre ou la vivacité et l’énergie frétillante de la ville, le choix est tout fait. Gardez à l’esprit que vos besoins et votre capacité financière entrent en jeu pour la décision définitive. Toutefois, sachez qu’investir dans une ville est beaucoup plus coûteux qu’acheter une maison dans une banlieue ou en pleine campagne. Il demande beaucoup plus de patience et d’ardeur de la part du futur propriétaire.

Par contre, si vous êtes un passionné de l’aspect verdoyant des campagnes, orientez votre choix vers une maison en campagne. Les prix pratiqués dans ce cas se révèlent plus abordables.

Il subsiste néanmoins un souci lié à la distance entre les lieux de travail et de domicile. Dans le cas où le lieu de travail est situé en ville, le transport reviendra plus onéreux.

En outre, le prix d’un bien immobilier diffère selon qu’il s’agit d’une maison ou d’un appartement. Chaque zone ayant ses avantages et inconvénients, il vous revient de choisir ce qui vous convient le mieux.

Les différents moyens pour réussir sa quête du bien idéal

Loin d’être une tâche aisée, la recherche du logement qui comblera vos attentes constitue une tâche fastidieuse. Néanmoins, il existe des méthodes efficaces qui vous aideront à franchir chaque étape, et ce sans vous épuiser.

Le recours aux professionnels

C’est une méthode qui consiste à se faire assister par des professionnels de l’immobilier. Il peut s’agir d’une agence immobilière qui vous accompagnera dans l’élaboration et la réalisation du projet. Lorsque le contrat de vente est conclu, elle touchera une commission comprise entre 3 et 6 %. 

Si vous le souhaitez, vous pouvez recourir aux services d’un chasseur immobilier. Il possède un réseau qui vous permet en un temps record de trouver le bien qui répond à vos critères d’achat. Il accompagne chaque futur propriétaire et peut même le substituer dans l’accomplissement de toute sorte de démarches. Il bénéficie d’une rémunération dont le taux est en moyenne de 3 % du prix de vente du bien.

L’option particulier à particulier

Cette méthode consiste à acquérir un bien immobilier sans solliciter l’intervention d’un intermédiaire immobilier. L’opération s’exécute entre deux particuliers. Cette option vous évite le paiement des honoraires d’une tierce personne. Vous pouvez suivre chaque étape et être au courant de tout ce qui se passe. Dans ce cas, nul besoin des compétences d’un agent ou chasseur immobilier. Toutefois, il demeure essentiel, dans la mesure du possible, de demander l’avis d’un tiers puisque les différentes étapes à suivre peuvent prendre plus de temps que prévu.

L’appui juridique

Il est possible de trouver des biens immobiliers en bon état ou nécessitant une rénovation de faible envergure à bas prix. Grâce aux ventes immobilières forcées, la loi permet à tout citoyen de renchérir sur les offres faites lors des enchères. Il convient d’être à l’affût des informations pour dénicher la perle rare. Dans tous les cas, l’accompagnement d’un professionnel peut s’avérer nécessaire. N’hésitez pas à faire appel à des compétences professionnelles si vous en ressentez le besoin.

A lire aussi

Pourquoi faire appel à une agence immobilière lors de l’achat d’une maison ?

Ines

Comment accéder à la propriété plus simplement ?

Journal

Pourquoi faire construire une maison modulaire ?

Journal

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif en Floride ?

Journal

Pourquoi choisir la gestion locative ?

Journal

Recourir à une agence immobilière : pour quelles raisons exactement ?

Ines